21 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Médecin du personnel

Mercredi 16 novembre 2016, 16h, je suis cette fois face au médecin du personnel.

Je vais passer directement à la partie « administrative », le reste de l’entretien n’ayant pas vraiment été constructif je ne m’étendrai donc pas dessus…

J’explique ma situation et j’apprends que:

- Aucun poste n’est prévu par l’éducation nationale pour « placer » les personnels qui ne peuvent plus enseigner pour raisons de santé (la conseillère en mobilité carrière m’avait dit qu’il y en avait 8, c’est peu mais c’est déjà ça).

- Il est impossible de faire une formation lorsque l’on est en arrêt de travail ni de bénéficier du droit individuel à la formation (DIF). Pour le médecin, c’est interdit car on considère que si l’on est en arrêt, c’est qu’une raison médicale fait que l’on ne peut pas travailler. Je ne le percevais pas comme cela, je n’avais pas du tout l’intention d’abuser de mon arrêt de travail. Je souhaitais au contraire faire cette formation (j’avais envisagé une formation de 2 semaines) pour ne plus être en arrêt et faire un autre métier. Mon idée était justement de ne pasretrouver la raison médicale, qui fait que je ne peux plus être professeur des écoles, dans un autre travail. 

Je me rends compte que l’on m’encourage plutôt à rester en arrêt de travail… mais c’est la loi!

- On a jusqu’à 3 mois de rémunération à taux plein puis 9 mois à mi- traitement lorsque l’on est en congé de maladie « ordinaire » (la mutuelle MGEN compense en partie la perte de salaire).

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Samuel4lawson71 |
Beaherobeapalet1 |
Vracde |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Zona Maramures
| Cazare In Maramures Cu Piscina
| Mystères du monde